Portrait de Claire JoubertClaire naît à Casablanca et y passe sa petite enfance. Arrivée en France, en Languedoc et scolarité à Nîmes jusqu’au baccalauréat scientifique qu’elle passe avec succès.
A 17 ans, formation à l’Ecole au Carré dirigée par Silvia Monfort et Alexis Gruss à Paris. Acrobatie et danse classique sont ses activités principales.
Numéro de double-trapèze avec Juliette pour débuter une carrière au Cirque Alexis Gruss : « Le Cirque à l’Ancienne » où elle passe deux ans. Le numéro est primé par une médaille de bronze au Festival Mondial du Cirque de Demain.
Des airs, Claire redescend sur terre pour se former aux équilibres avec Claude Victoria à l’école Annie Fratellini.
Numéro d’équilibre en solo au Puits aux Images et au Cirque de femmes ( ou Cirque de Barbarie).
Puis c’est la rencontre avec Ericka dans un espace si réduit à la Maison de la Culture de Chalon sur Saône (spectacle concocté par Annie Fratellini) qu’elles se contorsionnent ensemble pour créer le numéro des Mandragores. Et depuis de Berlin à Milan, de Tokyo à Seattle, c’est le succès en peu de place !
Le numéro des Mandragores a été primé au Variété Preis à Stuttgart par un prix d’innovation.
L’aventure du duo des Mandragores s’achève dans un spectacle détonant basé sur le métissage des cultures : « Babelle Heureuse » de la Compagnie de danse contemporaine « Montalvo-Hervieu » avec quelques belles tournées aux quatre coins du monde.
A l’orée de l’année 2004, Claire choisit un nouveau chemin artistique avec la création d’un solo d’équilibres et contorsions.
Claire rejoint le Trio Héraclès en 2006 puis créé avec Pascal et Rochdi le spectacle de cirque pour la rue « TriumVirage » en 2012 sous la direction de Pierre Dumur.